Le marché de l'emploi au Québec est-il le même que dans le reste du Canada?

Posté par Fed Finance Canada dans Actualités Fed Finance
Le 31/08/2018
Le marché de l'emploi au Québec est-il le même que dans le reste du Canada?
Le Québec est souvent considéré comme une socié

Le Québec est souvent considéré comme une société distincte au sein du grand pays que constitue le Canada. Au point de vue économique, et plus particulièrement en matière d’emploi, la « belle province » semble cependant se trouver dans une situation similaire à celle des autres provinces canadiennes.

Afin de comparer le marché de l’emploi au Québec à celui du reste du Canada, rien de tel que d’analyser l’évolution des taux de chômage enregistrés au cours de la dernière année.

Le marché de l’emploi au Québec

Au Québec, le marché de l’emploi est dans une situation très positive, du moins pour ceux qui sont à la recherche d’un emploi. En effet, la province a conclu l’année 2017 avec un taux de chômage de 4,9 %, ce qui représente une diminution de 1,6 point par rapport aux chiffres enregistrés un an auparavant. Il s’agit d’un creux historique, jamais atteint depuis que les données sur le chômage ont commencé à être compilées par Statistique Canada en 1976.

Cette baisse importante du nombre de chômeurs est évidemment reliée à la création d’un nombre important d’emplois, principalement des postes à temps plein. En tout, pas moins de 86 700 ont été ajoutés en 2017. Fait impressionnant, ce sont plus de 26 000 emplois qui ont été créés en décembre seulement.

Le nombre de personnes sans emploi est tellement bas que de nombreux employeurs peinent même à recruter de nouveaux employés. En fait, il est même possible d’affirmer que le Québec est aux prises avec une crise de main-d’œuvre croissante, amplifiée par le vieillissement de la population qui quitte le marché du travail.

La situation du reste du Canada en matière d’emploi

Pour ce qui est de la situation du marché de l’emploi pour le Canada au complet, la situation est également favorable aux candidats qui sont à la recherche d’un travail. Le taux de chômage a atteint son plus bas niveau en 40 ans en décembre 2017, selon une enquête sur la population active publiée par Statistique Canada au début de janvier 2018.

Évidemment, chaque province canadienne a connu des baisses du taux de chômage différentes, les réalités géographiques et principaux secteurs d’activité étant différents pour chacune d’entre elles. Un dossier publié par Global News, fait état des variations du taux de chômage pour chaque province durant l’année 2017 :

  • Colombie-Britannique : -1,2 % pour atteindre 4,6 %
  • Alberta : -1,6 % pour atteindre 6,9 %
  • Saskatchewan : -0,2 % pour atteindre 6,4 %
  • Manitoba : -0,6 % pour atteindre 5,7 %
  • Ontario : -0,9 % pour atteindre 5,5 %
  • Nouveau-Brunswick : -1,5 % pour atteindre 7,8 %
  • Nouvelle-Écosse : -0,3 % pour atteindre 8 %
  • Île du Prince-Édouard : -0,7 % pour atteindre 9,8 %
  • Terre-Neuve et Labrador : -0,4 % pour atteindre 14,7 %

 

Un marché de l’emploi stimulé par un dollar canadien plus faible

La plupart des experts s’entendent pour dire que cette baisse généralisée des taux de chômage peut être associée à une baisse de la valeur de la devise canadienne par rapport à d'autres monnaies. En effet, la conjoncture économique permet aux entreprises québécoises et des autres provinces de profiter de commandes supplémentaires provenant de l’étranger. Cette augmentation des ventes force donc les entreprises à investir dans leurs infrastructures et à recruter de nouveaux talents.

En conclusion

À la lumière de toutes ces données, il est possible d’affirmer que le marché de l’emploi québécois performe très bien, à l’image de ce qui est observé dans l’ensemble du Canada, alors que le taux de chômage est à son plus bas en 40 ans.

Cependant, un tel contexte peut complexifier le recrutement de nouveaux employés en engendrant un phénomène de rareté. Pour vous aider à développer des stratégies d’embauche efficaces, vous pouvez vous fier à l’expertise de Fed Finance.


Les commentaires
Encore aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
Poster votre commentaire