Conseiller financier: un poste de plus en plus en demande en 2018

Posté par Fed Finance Canada dans Nos conseils emploi
Le 26/06/2018
Conseiller financier: un poste de plus en plus en demande en 2018
Le secteur de la finance occupe une place impor

Le secteur de la finance occupe une place importante dans la société canadienne. Grâce à une diffusion rapide de l’information, la planification financière est, aujourd’hui, un sujet pris très au sérieux, et ce, de plus en plus tôt. Ainsi, le conseiller financier est une profession qui augmente en popularité. Au-delà de sa demande élevée, le planificateur financier fait face à de nouveaux défis et une clientèle de plus en plus aguerrie. 

Qu’en est-il vraiment en 2018?

Qu’est-ce que le métier de conseiller financier?

Avant de comprendre pourquoi le poste d'analyste financier est de plus en plus en demande, il est important de savoir en quoi consiste cette profession.

Le conseiller financier a pour mission d’aider les particuliers et les professionnels dans la gestion de leurs capitaux financiers. Le but étant de les faire fructifier tout en limitant les risques. En termes simples, le planificateur financier se doit de gérer l’argent de ses clients de façon sécuritaire. Pour cela, il est important de maîtriser l’actualité économique, de prospecter pour connaître les placements financiers et d’analyser les revenus ainsi que le patrimoine de ses clients.

Il se doit donc d’avoir d’excellentes connaissances en gestion, en économie, en droit et en comptabilité. De plus, il est important que le planificateur financier sache nouer des relations de confiance avec ses clients et prendre des décisions rapides par rapport à la réalité économique et financière en constante évolution.

Départs à la retraite et nouvelle clientèle

Déjà en 2014, on prévoyait une croissance de la profession au Québec de 27 % au cours de la prochaine décennie contre une croissance moyenne de 11 % pour l’ensemble des autres métiers. Aujourd’hui plus que jamais, les planificateurs financiers sont de plus en plus demandés. Il faut prévoir les changements d’emplois et les départs à la retraite. Cette demande est due à deux choses :

1)      La reconnaissance de plus en plus marquée de l’expertise du planificateur financier et des services qu’il offre.

2)      Le fait que de plus en plus de personnes ressentent le besoin de se faire conseiller sur leur finance et ont besoin d’un plan précis pour assurer leur avenir.

Les gens sont de plus en plus sensibilisés à l’importance de planifier ses finances sur le long terme, notamment avec l’accès illimité et la rapidité de diffusion des informations sur internet.

De nos jours, il ne s’agit plus seulement de planifier sa retraite, les nouvelles générations de clients ont besoin d’être conseillées dès le départ pour réussir leur projet professionnel et personnel.

De nouveaux défis pour l’avenir    

Le conseiller financier fait face à de nouveaux défis. Désormais, on remarque une clientèle plus variée et donc des situations moins uniformes qui rendent plus complexes certains aspects de la profession.

De plus, on constate qu’il y a de plus en plus d’investisseurs autonomes : les jeunes générations sont davantage familières avec le fonctionnement financier et bancaire. Les firmes vont donc devoir se réinventer pour offrir des solutions en ligne.

Il n’en reste pas moins que ces nouveaux défis renforcent l’idée que le métier de conseiller financier est là pour durer, mieux encore, que la demande est bien partie pour augmenter.

Si à la lecture de ces informations sur la profession de conseiller financier, vous pensez qu’il s’agit d’une possibilité de carrière intéressante pour vous, n’hésitez pas à contacter Fed Finance. Spécialiste des métiers de la finance depuis 2001, les membres de notre équipe pourront vous aider à dénicher l’emploi de vos rêves!


Les commentaires
Encore aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
Poster votre commentaire