COVID-19 : quels sont les impacts sur les emplois du secteur financier ?

Posté par Fed Finance Canada dans Actualités Fed Finance
Le 07/04/2020
COVID-19 : quels sont les impacts sur les emplois du secteur financier ?
En mars 2020, plusieurs secteurs ont connu des bouleversements sans précédent en raison des diverses mesures imposées par les gouvernements provincial et fédéral. Afin de limiter la propagation de la COVID-19, des employés de certains milieux ont vu diminuer leurs horaires de travail ou ont malheureusement été congédiés, temporairement ou pas.

Mais qu’en est-il du domaine de la finance ? Pour satisfaire votre curiosité, nos experts vous expliquent quels sont les impacts de la COVID-19 sur les emplois du secteur financier.

Emplois du secteur financier : affectés ou non ?

Certains emplois du secteur financier font partie de la liste des services essentiels publiée par le gouvernement du Québec. Parmi ceux-ci, les employés des services financiers, d’assurance, de paie, de comptabilité et des marchés financiers peuvent demeurer en fonction.

Toutefois, bien que plusieurs employés continuent leur travail, certains employeurs ont pris la décision de diminuer leurs effectifs, alors que d’autres ont convenu qu’il était nécessaire de recruter. On remarque d’ailleurs que dans le secteur de la paie et de la comptabilité, plusieurs nouvelles offres d’emploi sont actives sur les plateformes de recrutement.

Pour le milieu bancaire, on peut ressentir un léger déséquilibre. Alors que plusieurs institutions ont réduit leurs heures d’ouverture en succursale, limité le service client par mesure de distanciation sociale et diminué les heures de travail des employés, certaines n’ont pas considéré la demande accrue que ces mesures allaient créer en ligne.

En effet, la crise actuelle submerge les lignes téléphoniques, les systèmes en ligne et plusieurs autres canaux de communication. Les employés en fonction sont donc forcément débordés et n’arrivent pas nécessairement à gérer la hausse des demandes de la clientèle. Mais comment équilibrer le tout ? Voyons ensemble les avantages des services téléphoniques et de visioconférence dans ce genre de situation.

La hausse des services téléphoniques et de visioconférence : avantageux pour créer de nouveaux emplois ?

La crise de la COVID-19 affecte certains emplois du secteur financier. Toutefois, il faut essayer de profiter des services téléphoniques et de visioconférence, qui eux, peuvent offrir plusieurs opportunités d’emploi.

Afin de répondre aux consommateurs qui souhaitent contacter leur banque pour poser des questions, exprimer leurs préoccupations ou recourir à des mesures spéciales pour gérer adéquatement leurs finances, les services téléphoniques se révèlent être un canal de communication particulièrement sollicité. À cet effet, les institutions ont avantage à engager de nouveaux candidats afin d’offrir un service de qualité à leur clientèle, qui peut être grandement préoccupée par cette crise.

De plus, avec les mesures de confinement en vigueur, plusieurs institutions ont pris l’initiative d’offrir des services de visioconférence. Simple et accessible, la visioconférence est un outil qui permet d’avoir un contact « face à face » avec la clientèle, sans être physiquement dans la même pièce.

Avec la hausse des services téléphoniques et de visioconférence, plusieurs emplois du secteur financier pourraient être sauvés ou créés en cette période de crise.

Impacts de la COVID-19 sur les emplois du secteur financier : de nombreux défis !

En somme, il ne fait aucun doute que la crise actuelle de la COVID-19 affecte plusieurs emplois, dont certains du secteur financier. Mais heureusement, ce secteur n’est pas le plus touché par les mesures des gouvernements provincial et fédéral.

Alors si vous souhaitez œuvrer dans le milieu de la finance, n’hésitez pas à contacter Fed Finance. Spécialisés en recrutement temporaire et permanent, nos consultants pourront vous aider à trouver l’emploi qui vous convient, même en cette période de crise.


Les commentaires
Encore aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
Poster votre commentaire