Les perspectives d'emploi post-diplôme sont-elles profitables pour les étudiants en comptabilité?

Posté par Fed Finance Canada dans Actualités Fed Finance
Le 31/08/2018
Les perspectives d'emploi post-diplôme sont-elles profitables pour les étudiants en comptabilité?
Depuis toujours, les emplois du domaine de la f

Depuis toujours, les emplois du domaine de la finance fascinent. Que ce soit en raison des salaires concurrentiels ou des conditions de travail intéressantes du milieu, plusieurs choisissent un programme d’études qui les mènera ultimement à travailler dans le secteur financier.

Est-ce que l’obtention d’un diplôme, dans une discipline en lien avec la finance, garantit aux finissants qu'ils décrocheront le poste qu’ils convoitent où du moins dans leur domaine de spécialisation?

Pour répondre à cette question, voici un aperçu des perspectives d’emploi pour les diplômés d’un baccalauréat en Sciences comptables.

La situation sur le marché du travail des bacheliers en sciences comptables

Selon Emploi-Avenir Québec, qui s’intéresse à la situation post-diplôme des étudiants, la situation sur le marché du travail des diplômés du baccalauréat en sciences comptables est nettement meilleure que celle de l’ensemble des bacheliers.

Un excellent taux de placement

À l’heure actuelle, les étudiants qui terminent leur parcours académique ont d’excellentes chances de décrocher un emploi ayant un lien étroit avec leur champ d’études. En effet, selon une enquête du Service de planification académique et de recherche institutionnelle de l’UQAM, c’est près de 90 % des diplômés qui étaient sur le marché du travail 5 ans après la fin de leur programme. De ce nombre, tous travaillent à temps plein alors que 91 % d’entre eux ont même pu obtenir un poste permanent.

Toujours selon cette même étude, 14 % des détenteurs d’un diplôme de 1er cycle universitaire en sciences comptables occupent un poste de cadre ou de direction 5 ans après avoir intégré le milieu professionnel.

Un très faible taux de chômage

Rares sont les diplômés qui se retrouvent sans emploi à la fin de leurs études en comptabilité. Avec un taux de chômage de 3,3 %, il n’est pas surprenant d’apprendre que plusieurs spécialistes du recrutement tiennent la formation en sciences comptables en haute estime.

Les principaux secteurs à la recherche de diplômés en comptabilité

Les comptables et les auditeurs font partie des professions les plus en demande sur le marché de l’emploi québécois. La demande de main-d’œuvre spécialisée est particulièrement forte en comptabilité internationale, en juricomptabilité, en vérification environnementale et en comptabilité de management.

Qu’est-ce qui justifie l’intérêt des recruteurs envers les nouveaux diplômés

Cette forte demande est notamment stimulée par le resserrement des lois et règlements auxquels doivent se plier les entreprises. Comme la législation est constamment modifiée et mise à jour, les entreprises ont tout avantage à engager des candidats qui sortent tout juste de l’école et qui sont au courant des nouvelles lois.

De plus, comme le programme forme également les étudiants à maîtriser les technologies de l’information et des communications (TIC), les entreprises du secteur financier préfèrent souvent embaucher des jeunes qui pourront facilement s’adapter aux outils modernes.

En conclusion

À la lumière de ces informations, il est possible d’affirmer que les perspectives d’emploi post-diplôme sont très bonnes, voire même excellentes pour les diplômés en sciences comptables.

Dans une telle conjoncture, que vous soyez une entreprise du secteur financier à la recherche du candidat idéal, où un finissant qui est en quête de son premier emploi en finance, n’hésitez pas à contacter les spécialistes du recrutement de Fed Finance. Spécialisés dans les métiers de la finance depuis 2001, ils sauront vous faire profiter de leur expertise via des conseils personnalisés.


Les commentaires
Encore aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
Poster votre commentaire