Faut-il parler de sa grossesse lors d'un entretien d'embauche ?

Posté par Fed Finance Canada dans Nos conseils emploi
Le 20/07/2021
Faut-il parler de sa grossesse lors d'un entretien d'embauche ?
La recherche d’emploi est un moment difficile pour tout le monde. Mais ce l’est tout particulièrement pour les femmes enceintes, qui peuvent éviter de postuler différents emplois par peur de se faire discriminer en raison de leur grossesse.

Faut-il parler de sa grossesse lors d’un entretien d’embauche? Qu’est-ce que la Loi stipule à ce sujet?

Nous mettons en lumière la réponse à cette question dans les prochaines lignes.

Ce que la Loi stipule par rapport à la discrimination fondée sur la grossesse

Au Québec, il n’existe aucune loi qui impose aux femmes de déclarer leur grossesse durant un entretien d’embauche. Elles sont donc libres de le faire à leur guise si elles le désirent.

Cependant, la réalité étant comme elle l’est, les candidates qui informent un employeur potentiel de leur grossesse actuelle sont plus à risque de discrimination. En effet, plusieurs employeurs sont réticents à l’idée d’embaucher une femme enceinte, car ils doivent également embaucher un remplaçant lorsque son congé de maternité débute.

Heureusement, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse existe pour protéger les femmes enceintes (et plusieurs autres personnes) de toute discrimination. Elle mentionne clairement que la discrimination fondée sur la grossesse dans toute circonstance est interdite, notamment lors d’un entretien d’embauche (article 10, Charte des droits et libertés de la personne). Cela signifie notamment qu’il est interdit à un employeur ou un recruteur de demander à une femme si elle est enceinte ou si elle a l’intention de tomber enceinte durant une entrevue.

Ainsi, les employeurs qui font preuve de discrimination à l’embauche à cause de la grossesse d’une candidate pourraient avoir à payer des dommages matériels, moraux et punitifs.

À quel moment devriez-vous parler de votre grossesse à un employeur potentiel?

Bien qu’il ne soit pas obligatoire de parler de sa grossesse lors d’une entrevue, certaines préfèrent le faire par souci d’être complètement transparentes avec leur employeur potentiel.

Si cela est votre cas, quel moment est préférable pour annoncer cette nouvelle ?

La plupart des femmes qui choisissent de parler de leur grossesse à un recruteur le fait un peu plus tard dans le processus d’embauche. Cela leur permet de se faire une première idée sur leur lieu de travail potentiel et déterminer si elles se sentent en confiance avec l’employeur.

Si vous êtes réellement intéressée par un poste et que le milieu de travail correspond, voire dépasse vos attentes, annoncer votre grossesse à l’employeur avant de recevoir une offre concrète est probablement le moment idéal pour le faire.

Professionnelles de la finance, Fed Finance vous accompagne durant le processus d’embauche

En résumé, si vous êtes enceinte et en recherche d’emploi, vous n’êtes absolument pas tenues de mentionner votre grossesse lors d’un entretien. Si vous souhaitez tout de même le faire par souci de transparence, il peut valoir la peine d’attendre un peu plus tard dans le processus d’embauche avant d’en parler à l’employeur.

Vous êtes une professionnelle de la finance ou de la comptabilité enceinte à la recherche d’un emploi ? Les consultants spécialisés de Fed Finance peuvent vous aider à trouver le poste idéal en prenant en compte votre situation et vos besoins.



Les commentaires
Encore aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
Poster votre commentaire